Entrées de graisses

COUCHEUSE ADDITIVE ROTATIVE MC-500

CARACTÉRISTIQUES

Productivité, kg/h

max 500

Application d'additifs liquides, kg/h

max 75

Application d'additifs secs, kg/h

max 50

Précision de dosage (débitmètre)

0,5 %

Nombre de buses, pcs.

4

Productivité de la pompe pour l'alimentation en impuretés liquides, l / min

max 9

Consommation d'air comprimé, l/min

max 40

Longueur, mm

2330

Largeur, mm

920

Hauteur, mm

2410

Puissance installée, kW

11

Coucheuse additive rotative MC-500 est conçue pour :

  • revêtement de granulés alimentaires, de snacks alimentaires et de produits similaires
  • application de graisses, suppléments vitaminiques
  • application d’hydrolysats et d’autres additifs aromatisants liquides
  • application d’additifs aromatiques secs

 

LE DÉFI DU COATER: Appliquer jusqu’à 15 % de divers additifs au produit

 

Application : dans le cadre de lignes technologiques

 

Le principe de fonctionnement d’une enrobeuse mécanique :
pulvérisation d’additifs liquides et secs à la surface des matières premières et pétrissage dans un espace clos.

Dans le même temps, le traitement du produit se déroule en douceur – sans déformation significative.

Pulvérisation et pétrissage dans le courant

poser une question

POSSIBILITÉ

  • Précision de dosage (débitmètre) : 0,5 %
  • L'alimentation en matières premières de la coucheuse est régulée par le convoyeur de chargement dans la gaine de la coucheuse.
  • L'espace dans les cloisons de l'arbre est réglable dans la plage de 10 ... 30 mm.
  • Contrôle d'entrée de fluide - soupape de pression
  • Réglage de l'entrée d'additifs secs - doseur
  • Le circuit de chauffage est uniquement rempli d'eau distillée!

DESCRIPTIF DE CONCEPTION :

 

 

 

  1. Système de chauffage et d’alimentation des impuretés liquides
  2. Mixer
  3. Exploiter
  4. Collectionneur
  5. Chambre de contrôle

 

Le système de chauffage et d’alimentation en impuretés liquides (1) est utilisé pour chauffer la matière première à une température prédéterminée et l’amener au collecteur (4).

Un collecteur (4) est installé sur le corps du mélangeur, qui sert à connecter le système de chauffage et à fournir des impuretés liquides aux buses de l’arbre.

L’arbre (3) est destiné à appliquer des impuretés chauffées sur des matières premières à l’aide de buses installées dans son corps.

Un mélangeur (2) est installé sur le châssis du système, dans lequel le produit est malaxé, sur lequel des impuretés liquides ont déjà été appliquées, et transporté vers la zone de déchargement.

 

IMPORTANT! Le circuit de chauffage est uniquement rempli d’eau distillée !

 

Par le raccord (11), le système est relié à un réservoir avec des matières premières pré-nettoyées.

En outre, la matière première est acheminée par une pompe (9) vers une chaudière à chauffage indirect (1).

Un échangeur de chaleur (17) est placé dans la chaudière, qui chauffe la matière première à une température prédéterminée. Le niveau requis de matières premières dans la chaudière est maintenu au moyen de capteurs à flotteur (16).

L’alimentation et le retour du fluide caloporteur vers l’échangeur de chaleur s’effectuent par les manchons (2).

Le chauffage du caloporteur est réalisé au moyen d’une chaudière électrique (7), circulation au moyen d’une pompe (8).

Groupe de sécurité chaudière (5) – un ensemble d’appareils combinés dans un seul boîtier, conçu pour protéger les systèmes de chauffage fermés fonctionnant sous pression. Pour compenser la dilatation thermique du liquide de refroidissement dans le système, il sert de vase d’expansion (6).

Un robinet avec raccord est destiné à remplir d’eau le circuit de chauffage.

Le filtre grossier (3) sert à empêcher la saleté de pénétrer dans la pompe de circulation (8).

Le fluide chauffé est alimenté par une pompe (10).

Le débit dans le système d’alimentation en liquide chauffé est ajusté à l’aide d’une vanne manuelle (14), d’une vanne automatique (13) et d’un débitmètre (15).

 

 

 

Dans le carter (3) se trouve une vis de mélange (2) entraînée par un motoréducteur (1).

Pour un accès rapide à la vis de mélange, il y a un couvercle (4) sur le dessus du boîtier.

Pour décharger le produit du mélangeur, un tuyau de dérivation (5) est utilisé.

 

L’alimentation en matières premières de la coucheuse est régulée par le convoyeur de chargement dans la gaine de la coucheuse.

 

 

Dans la partie supérieure de l’arbre, il y a une bride de liaison (1) et des cloisons (2) (3). Les cloisons sont modulables. Un ajustement est nécessaire pour définir la couche minimale de matières premières sur laquelle les impuretés sont appliquées.

L’espace dans les cloisons de l’arbre est réglable dans la plage de 10 … 30 mm.

Dans le corps d’arbre (4), il y a des buses (5), une bride pour fournir des impuretés libres et une porte d’inspection (6).

Dans la partie inférieure de l’arbre, il y a une bride (7) pour introduire l’hydrolysat

e.

Assurance qualité

La période de garantie est de 1 an

• toutes les machines sont certifiées selon ISO 9001 : 2015
• nos enducteurs sont conçus pour un fonctionnement continu et sans problème

SOUTIEN DE LA GARANTIE

SÉQUENCE DE TRAVAIL

Les additifs liquides sont introduits dans le système de préparation des impuretés liquides à travers le raccord, qui sont introduits dans la chaudière au moyen d’une pompe. Le remplissage de la chaudière s’effectue automatiquement à l’aide des capteurs de niveau qui s’y trouvent.

La chaudière électrique est allumée, chauffant le liquide de refroidissement (eau) dans le système. À l’aide d’une pompe de circulation, le liquide de refroidissement est fourni à l’échangeur de chaleur de la chaudière, où la matière première est chauffée.

Les additifs chauffés sont pompés vers le collecteur puis vers quatre buses pneumatiques. Le contrôle visuel de la pression et de la température du liquide dans le collecteur est effectué à l’aide d’un thermomanomètre.

L’entraînement de la vis de mélange est activé et la matière première est introduite dans le tuyau d’admission de la mine à l’aide d’un convoyeur.

La matière première, traversant l’arbre, pénètre dans la zone de pulvérisation d’additifs liquides avec des buses et pénètre dans le mélangeur, où le produit est malaxé.

Le produit fini quitte le mélangeur par le tuyau de sortie.

CONTACTEZ-NOUS

Laissez votre message et vos coordonnées et nos spécialistes vous contacteront au cours de la journée !!

    * - champs obligatoires

    Soit appelez-nous